THE COLOR LINE

ROUGES COLLINES

Création d'un morceau et clip vidéo gospel "The Color Line" (Nathalie Albert / Nathalie Albert, Thomas Doucet, Damien Joëts), interprété par le groupe gospel Nantais The Ebony Roots. Réalisateur vidéo Hasimbola Rasolofo.  Diffusion autour du 10 juin.

- Mise en place d'ateliers d'arts plastiques auprès d'enfants 6-12 ans dédiés à Ousmane Sow en lien avec l'Atelier de la Forêt (Orvault) et les plasticiennes Makoko et Véronique Redon. 

- Intervention en école primaire (Ecole Emile Gibier d'Orvault) auprès des CM1 et CM2 sur l’histoire du gospel et le lien avec l’esclavage, les 20 ans de la Loi Taubira., l’histoire de Nantes comme port négrier et comment cette histoire a façonné la ville d’aujourd’hui. Leur expliquer les paroles du morceau The Color Line. 

-Représentation "gospel" pour l'école Emile Gibier, devant 5 classes de CP, à CM2 et notamment du morceau "The Color Line"

THE COLOR LINE

47.2671259, -1.6750241

FATMA - Festival des Arts Traditionnels de Mayotte

08:00
-
16:00
Conseil départemental de Mayotte

Commémoration de l'abolition de l'esclavage sur Mayotte autour de la date du 27 avril 2021.

Mayotte, représentée par le conseil départemental de Mayotte et plus précisément par un de ses services, l'office culturel départemental de Mayotte, organise la 13 ème édition du Festival des Arts Traditionnels de Mayotte (FATMA) autour de plusieurs évènements :

- Dépôt de Gerbe par les autorités
- Cycle ciné (19 au 23 avril 2021),
- conférence sur l'esclavage,
- Mlidi,
- exposition virtuelle des oeuvres de GAUST,
- exposition virtuelle artisanale.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter le planning des évènements sur la page Facebook de l'office culturel départemental de Mayotte.

https://www.facebook.com/OCDMAYOTTE 

FATMA - Festival des Arts Traditionnels de Mayotte

-12.7794934, 45.229125

Conférence LIVE - L’Europe face à ses héritages coloniaux. Perspectives de Berlin

18:30
Musée d'Aquitaine

Une rencontre proposée par le musée d’Aquitaine et le FRAC Nouvelle-Aquitaine MÉCA, dans le cadre de l’exposition Memoria : récits d’une autre histoire. Avec le soutien du Goethe Institut Bordeaux et de l’Institut des Afriques.

Au cours des deux dernières décennies, les musées d’ethnographie sont devenus des sites majeurs de la contestation du passé impérial européen et la prise de conscience de sa violence. Du déboulonnement des Monuments à la demande de restitution des collections et des savoirs, les musées et les collections d'anthropologie sont désormais au centre d'un débat public interrogeant le passé et le présent de l'Europe. Pourtant, les débats auxquels nous assistons dans toute l'Europe, à mesure que les musées sont renommés et réformés, que les collections sont analysées et parfois restituées, concernent aussi son avenir. Ces débats, et les mesures politiques qui en découlent, troublent et problématisent les définitions d’identité nationale, de mémoire collective, et politiques d’identité. En partant des développements autour du "plus grand projet culturel d'Europe", le Humboldt Forum de Berlin, Margareta von Oswald explore ces différentes contestations à partir de son étude ethnographique du département ‘Afrique’ menée au Musée d’Ethnologie de Berlin. 

Conférence LIVE - L’Europe face à ses héritages coloniaux. Perspectives de Berlin

44.8355752, -0.5772488

Commémoration de l'abolition de l'esclavage et des 20 ans de la loi Taubira

Action labellisée par la fondation
Public invité
Tout public
Les Anneaux de la Mémoire

Les Anneaux de la Mémoire proposent trois événements dans le cadre du Mois des Mémoires 2021. Une conférence, une visite guidée et un spectacle. Cette programmation volontairement éclectique met en avant les multiples voix qui abordent l'histoire de la traite et de ses héritages : la recherche, la valorisation du patrimoine et l'art.

- Conférence Archives départementales de Loire-Atlantique par Eric Shnackenbourg, "Les Scandinaves et la traite négrière - 17 - début 19e siècle, mardi 11 mai à 18h.

- Visite guidée du centre-ville de Nantes : "Nantes, port négrier - Nantes et les produits coloniaux", date à préciser.

- Spectacle musique et théâtre, "Adama" avec Dana Luciano et Simon Nwabeben, samedi 9 mai à l'Espace Cosmopolis ou à Tempolino (Nantes)

Commémoration de l'abolition de l'esclavage et des 20 ans de la loi Taubira

47.2140677, -1.5621824

Congrès national des sociétés historiques – La mémoire de la traite négrière dans les ports français de l’Atlantique

Image
Logo
©cths
Information organisateur
Comité des travaux historiques et scientifiques, Institut rattaché à l'École nationale des chartes
Public invité
Tout public
Comité des travaux historiques et scientifiques, Institut rattaché à l'École nationale des chartes

Chaque année, le Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, lieu de rencontre et d’échange unique dans le paysage de la recherche française, rassemble environ 500 participants parmi lesquels des universitaires issus de très nombreuses disciplines : histoire, géographie, sciences, ethnologie, anthropologie, préhistoire et protohistoire, archéologie, philologie, histoire de l'art, environnement, etc. Il accueille également des jeunes chercheurs (dont c’est parfois la première intervention publique) et des érudits locaux membres de sociétés savantes. La confrontation des regards, des expériences et des approches méthodologiques explique la singularité du congrès du CTHS.

Congrès national des sociétés historiques – La mémoire de la traite négrière dans les ports français de l’Atlantique
Cette 145e édition se tiendra du 4 au 7 mai 2021.

Tous collectionneurs ?
Trésors ou menus objets du quotidien amassés patiemment, chefs-d’œuvre des musées, artefacts préhistoriques et naturalia des muséums, incunables et livres rares des bibliothèques et tant d’autres… Passion relevant de l’intime ou joyaux du domaine public, les collections nous entourent, nous accompagnent, nous émerveillent, nous obsèdent ou nous encombrent parfois, mais toutes racontent une histoire, la leur, la nôtre.
Pour exposer et discuter les questions vives que posent ces collections, sous toutes leurs formes, chercheurs, étudiants-chercheurs et représentants de sociétés savantes venant de différents pays pourront échanger lors de ce congrès, à l’appel du CTHS.

Quatre jours pour mettre au jour les enjeux passés et présents de ce fragile patrimoine que constituent les collections, de la collecte à la conservation en n’oubliant pas les collectionneurs célèbres ou anonymes, tel est le très riche programme de ce 145e congrès du CTHS.

Congrès national des sociétés historiques – La mémoire de la traite négrière dans les ports français de l’Atlantique

48.911692, 2.3646483

Esclavage et Traite Négrière : vidéos pédagogiques

08:00
-
19:00
ASSOCIATION MULTIKULTI MEDIA

Impulser des pistes pour comprendre une société complexe dont le métissage représente non seulement un acquis de son histoire, mais aussi un formidable potentiel pour son avenir. Tel est notre ambition depuis la naissance de notre association MultiKulti Média en 2012. A l’approche des 20 ans du vote de la loi Taubira (21 mai 2001), tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage comme crime contre l’humanité, il nous est apparu nécessaire d’œuvrer collectivement dans la production d’outils éducatifs percutants face à l’enseignement de ce pan de l’histoire qui souffre d’un manque de transmission hors du commun.
Alors que nous publions aux Editions Librio un ouvrage intitulé L’Esclavage et la Traite négrière : 10 nouvelles approches, nous venons d’achever la production de six premières vidéos pédagogiques sur le même thème. Soutenu par la Dilcrah et la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage, ce travail collectif coordonné par Marc Cheb Sun a directement pour objectif d’aider tous les interlocuteurs jeunesse à aborder ces questions historiques devenues fractures. Des problématiques essentielles pour comprendre notre présent à travers notre passé. Car vivre ensemble, c’est aussi et surtout aborder notre histoire commune sans déni.
Réalisées par Albérick Tode, assisté de Nahid El M’Rabet, ces vidéos mettent en scène le comédien Gilles Gnamlin ainsi que deux jeunes actrices en formation Carla Wolniewicz-Mezzetti et Yaelle Ntjam dirigées par la metteuse en scène Zem-Zem de la Compagnie Azart. Dynamiques et instructives, elles sont habilement rythmées par l’ambiance musicale créée par Marc Cheb Sun. Le tout dans un décor dessiné par l’illustrateur Hervé Pinel. 

Esclavage et Traite Négrière : vidéos pédagogiques

48.8847803, 2.3282175

Esclavage, une histoire française - Soirée de lancement

Action labellisée par la fondation
Public invité
Tout public
19:00
-
20:30
L'Obs

Hors-série « Esclavage, une histoire française »

À l’occasion de la sortie de ce numéro hors-série, l’Obs a le plaisir de vous inviter à une soirée de lancement en ligne qui aura lieu le mercredi 5 mai à 19h.

Avec : 
Myriam Cottias, directrice du Centre international de Recherches sur les Esclavages et Post-esclavages

Emmanuel Gordien, président de l'association CM 98

Aurélia Michel, historienne

Pap Ndiaye, historien et directeur du Musée de l'Histoire de l'Immigration

La rencontre sera animée par Eric Aeschimann et Doan Bui, corédacteurs en chef du hors-série et Nathalie Funès, journaliste à L’Obs

En partenariat avec la Fondation pour la Mémoire de l'Esclavage
 

Esclavage, une histoire française - Soirée de lancement

48.8412869, 2.3656759

ATLANTIQUE NORMANDE - 20 ANS DE LA LOI TAUBIRA

11:13
-
18:00
MEMOIRES & PARTAGES

Invitée d’honneur : Anne-Marie Garat, romancière, auteure « Humeur noire » et marraine du projet de la Maison contre les esclavages

En partenariat et avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de l’esclavage, la Région Nouvelle-Aquitaine, l’ecosystème Darwin, la Fimeb, Mémoires & Partages La Rochelle, Havre Mémoires & Partages et Mémoires & Partages 64.

EDITORIAL 

Le 10 mai est la Journée Nationale des Mémoires de la Traite, de l’Esclavage & de leurs Abolitions. L’occasion pour la France d’honorer le souvenir et les résistances des esclaves, de commémorer l’abolition de l’esclavage et de mobiliser contre les discriminations héritées et pour l’Egalité.

En 2015, pour répondre aux enjeux de reconnaissance et de réparation, le mois de Mai a été qualifié comme « Mois des mémoires de l’esclavage et des combats pour l’égalité » par le Comité National pour la Mémoire et Histoire de l’esclavage (CNMHE).

Au-delà de l’abolition, ce mois, qui va marquer les « 20 ans de la loi Taubira », devrait engager une réflexion générale sur la mémoire du racisme et des combats pour la liberté. L’occasion aussi de s’interroger sur la façon dont cette mémoire peut trouver sa juste place dans nos sociétés. La volonté enfin de développer la connaissance de cette tragédie. Enrichir notre savoir c’est le moyen de rétablir des vérités et de faire justice face à nos manquements.

Les drames à l’origine des mobilisations sociales récentes du Black Lives Matter ont démontré la conscience vive des vestiges de l’histoire de l’esclavage, de la traite des noirs et du racisme. En 2009, Mémoires & Partages a lancé la première campagne nationale pour « débaptiser les rues de négriers ».

La traite des noirs et l’esclavage, aux fondements des violences racistes et discriminatoires, constituent un héritage commun dont les enseignements doivent servir de digues contre la haine, les inégalités et la barbarie mais aussi de ressources pour construire une société plus émancipatrice, plus fraternelle et plus juste.

Face au, déficit de transmission qui perdure encorel’association internationale Mémoires & Partages, membre de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, a fait école dans plusieurs villes françaises (Bordeaux, La Rochelle, Le Havre et Bayonne) et milité pour le vote, en 2010, par le Sénégal la première loi africaine qui déclare la traite et l’esclavage crimes contre l’humanité.

Pour promouvoir un travail de mémoire apaisé mais vigilant autour des héritages de l’esclavage des noirs, contre le racisme et pour l’égalité, des actions citoyennes et pédagogiques, collectives, culturelles et artistiques sont organisées par notre réseau dans une préoccupation de compréhension, de respect et d’enrichissement de la diversité.

Pour susciter la réflexion, dialoguer autour des conséquences de ce crime contre l’humanité et déboucher sur des créations individuelles ou collectives, nous avons mis en place les premières visites-guidées sur la mémoire du racisme en 2012. Lancées à Bordeaux, elles se sont étendues à La Rochelle, au Havre et à Bayonne et permettent de faire « sortir » cette mémoire des lieux clos habituels et des cercles sociaux classiques.

A l’occasion des « 20 ans de la loi Taubira », Mémoires & Partages mobilise son réseau pour placer ces journées autour trois axes majeurs :

  •  un cycle commémoratif dans plusieurs villes impliquées dans ce devoir de mémoire
  • la mémoire du racisme sur l’espace public par l’apposition de panneaux explicatifs sur les rues et places de négriers
  • le projet d’une Maison contre les esclavages à Bordeaux

Du 27 avril au 30 mai, de Bayonne au Havre, en passant par Bordeaux, Rochefort, La Rochelle et Mérignac, nous mettons en place un dispositif permettant de sortir du consumérisme conventionnel auquel les citoyens sont contraints concernant ce pan de notre histoire commune.

PROGRAMME « ATLANTIQUE NORMANDE » – 27 AVRIL – 30 mai 2021

« Est-on moins négrier pour avoir déporté un seul Noir esclave qu’une cargaison de deux cents individus ? » Serge Daget, historien

A BAYONNE, MARDI 27 AVRIL 2021

Port négrier au 18e siècle, Bayonne a vécu de l’esclavage et du racisme contre les noirs. Plus de 15 navires ont été armés pour la traite des noirs et ont déporté au moins 4 500 captifs africains.

11h30 : Cérémonie solennelle commémorative du 173e anniversaire de l’abolition de l’esclavage par la République française- Discours et dépôt de gerbe – Devant le DIDAM, ancienne inscription maritime, 6 Quai de Lesseps, 64100 Bayonne

15h : Visite-guidée « Bayonne négrière » – Inscription obligatoire : memoires.partages@gmail.com

A ROCHEFORT, MERCREDI 5 MAI 2021

Port négrier au 18e siècle, Rochefort a vécu de l’esclavage et du racisme contre les noirs. Une vingtaine de navires ont été armés pour la traite et ont déporté plus de 8 500 captifs africains.

11h30 : Cérémonie solennelle commémorative du 173e anniversaire de l’abolition de l’esclavage par la République française- Discours et dépôt de gerbe – Devant le Musée National de la Marine, 1 rue Galissonnière, 17300 Rochefort

14h : Balade « sur les traces de l’histoire de l’esclavage » à Rochefort en compagnie de l’historien Christophe Cadiou et Karfa Diallo – Inscription obligatoire : memoires.partages@gmail.com

A BORDEAUX, 8-30 MAI 2021

8 au 30 mai : Exposition documentaire « Figures d’Afrodescendants du Bordeaux colonial »– Inauguration : Dimanche 9 mai à 11h30

Lundi 10 mai à 15h 30 : « Comment et qui pour transmettre la mémoire de l’esclavage et les combats contre le racisme ?» – A DARWIN, Ecosystème de la Caserne Niel

Autour de la sortie de son livre « Humeur noire », rencontre avec Anne-Marie Garat, romancière bordelaise et marraine du projet de Maison contre les esclavages –

Animée par Cheikh Tijaan Sow, musicien et poète.

Diffusion en ligne et en direct par La FIMEB, union des acteurs électroniques bordelais – Le Type

Samedi 15 mai à 16h : « Des Antilles au Maghreb : regards sur les conséquences de l’esclavage des noirs » – A DARWIN, l’ecosysteme de la Caserne Niel 

Rencontre entre Maha Abdelhamid, chercheure et activiste tunisienne et Jeanne Wiltord, psychanalyste martiniquaise – Animée par Karfa Sira Diallo

Diffusion en ligne et en direct par La FIMEB, union des acteurs électroniques bordelais – Le Type

Mercredi 12 et Dimanche 16 mai : Visites-Guidées Bordeaux négre –Arachide sur Garonne : 12 mai à 15h – Cœur de Ville : 16 mai à 11h – Inscriptions obligatoire : memoires.partages@gmail.com

A MERIGNAC, DIMANCHE 23 MAI 2021

11h30 : Cérémonie solennelle commémorative du 23 mai, journée des victimes de l’esclavage colonial – Discours et dépôt de gerbe – Parc Victor Schoelcher – Bourranville, Mérignac

A LA ROCHELLE, 23-24 MAI 2021

Dimanche 23 mai à 14h, visite-guidée « la Rochelle négrière »

Lundi 24 mai 11h, visite-guidée « la Rochelle négrière »

Inscriptions : lr.memoires.partages@gmail.com

AU HAVRE, 29-30 MAI 2021

Samedi 29 mai et Dimanche 30 mai à 11h, visite-guidée « Le Havre négrier »

Samedi 29 mai à 15h « Le Havre face à l’abolition de l’esclavage : enjeux locaux et internationaux » avec Eric Saunier, historien

au Café Littéraire « Les Yeux d’Elsa » (115, cours de la république).

Inscription obligatoire : memoires.partages@gmail.com

ATLANTIQUE NORMANDE - 20 ANS DE LA LOI TAUBIRA

44.8410649, -0.5713542

L'histoire de l’esclavage et de la traite négrière : 10 nouvelles approches

ASSOCIATION MULTIKULTI MEDIA

L’histoire de la traite négrière et de l’esclavage n’est pas uniquement celle des Noirs ; elle nous concerne tous. Elle n’appartient pas qu’au passé puisqu’elle imprègne notre présent. Elle a façonné la souffrance d’un peuple, mais aussi mis en place des mécanismes sociaux, politiques et économiques qui perdurent. Cette histoire parle de domination, d’impérialisme, mais également de la façon dont des hommes et des femmes ont, au quotidien, transcendé l’oppression en se révoltant, en témoignant, en imaginant.

Vingt ans après la loi Taubira, tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité dans les commémorations mais surtout au cœur des livres, la rédaction de D’Ailleurs & D’Ici a décidé d’éditer un livre pédagogique intitulé L’Esclavage et la Traite négrière : 10 nouvelles approches (Editions Librio).  

Dans ces pages, d’éminents spécialistes font surgir de l’ombre des vérités méconnues sur l’esclavage et la traite négrière. L’objectif ? Aider tous les interlocuteurs jeunesse à aborder certaines questions historiques devenues fractures, faute de transmission. Il peut être utilisé dans des structures jeunesse, bibliothèques et médiathèques municipales, par des associations, en collège et lycée.

L'histoire de l’esclavage et de la traite négrière : 10 nouvelles approches

48.8847803, 2.3282175

Festival OMB - Outre-Mer en Bourgogne

Action labellisée par la fondation
Public invité
Tout public
Les Amis des Antilles

Du 6 au 23 mai a lieu la 12ème édition du festival « OMB - Outre-Mer en Bourgogne », dans le cadre du programme du mois de mai consacré désormais aux mémoires des abolitions de l’esclavage.

Organisées par les associations bourguignonnes « Les Amis des Antilles », et « Mémoire de l’Histoire de l’Esclavage en Saône-et-Loire » MHAESL, présidée par Christiane Mathos, ces animations sont partagées en de nombreuses communes de la Saône-et-Loire.

Festival OMB - Outre-Mer en Bourgogne

46.6838331, 4.3655466