18:30

Une rencontre proposée par le musée d’Aquitaine et le FRAC Nouvelle-Aquitaine MÉCA, dans le cadre de l’exposition Memoria : récits d’une autre histoire. Avec le soutien du Goethe Institut Bordeaux et de l’Institut des Afriques.

Au cours des deux dernières décennies, les musées d’ethnographie sont devenus des sites majeurs de la contestation du passé impérial européen et la prise de conscience de sa violence. Du déboulonnement des Monuments à la demande de restitution des collections et des savoirs, les musées et les collections d'anthropologie sont désormais au centre d'un débat public interrogeant le passé et le présent de l'Europe. Pourtant, les débats auxquels nous assistons dans toute l'Europe, à mesure que les musées sont renommés et réformés, que les collections sont analysées et parfois restituées, concernent aussi son avenir. Ces débats, et les mesures politiques qui en découlent, troublent et problématisent les définitions d’identité nationale, de mémoire collective, et politiques d’identité. En partant des développements autour du "plus grand projet culturel d'Europe", le Humboldt Forum de Berlin, Margareta von Oswald explore ces différentes contestations à partir de son étude ethnographique du département ‘Afrique’ menée au Musée d’Ethnologie de Berlin. 

44.8355752, -0.5772488