LE MOT DU PRÉSIDENT

Jean-Marc Ayrault

Président

La Fondation pour la Mémoire de l'Esclavage est une institution pour la France d'aujourd'hui. Parce que la connaissance du passé nous aide à comprendre le présent. Parce que les cultures issues de cette histoire sont des richesses. Parce que, pour lutter contre les discriminations, le racisme et toutes les formes d'atteintes à la dignité humaine, il faut savoir d'où ils viennent.

Vingt ans après la loi Taubira du 21 mai 2001, sa création prolonge et amplifie l'ambition de ce texte qui a fait de la France le premier pays à reconnaître l'esclavage et la traite coloniale comme des crimes contre l'humanité : fondation reconnue d'utilité publique, associée à de nombreux acteurs publics et privés et soutenue par l'Etat, elle travaille à construire un récit national plus juste et plus ouvert, elle valorise l'apport des outre-mer et des populations qui en sont issues, elle rappelle comment les exemples tirés de cette histoire continuent d'inspirer aujourd'hui le combat pour la liberté, l'égalité et la fraternité, en France et dans le monde.

La Fondation assure cette mission avec les moyens d'aujourd'hui. Avec ses cinq programmes Citoyenneté, Culture, Education, Numérique et Recherche, elle s'adresse à tous les publics, en s'appuyant sur les travaux des chercheurs, en travaillant avec l'école, les associations, les artistes et les institutions culturelles, en mobilisant toutes les ressources numériques pour partager le savoir, célébrer la culture, construire une citoyenneté plus forte.

La Fondation veut être une institution ouverte sur la société, sur les territoires, sur toutes les initiatives qui portent cette ambition de construire une mémoire apaisée pour un avenir partagé. Si vous partagez ce projet, rejoignez-nous. Cette Fondation est aussi la vôtre.

Parce que c'est notre histoire.

Jean-Marc Ayrault

Président