LA RECHERCHE

POURQUOI ?

La recherche sur l’esclavage et ses héritages est indispensable à la production de savoirs sur une histoire mondiale qui concerne des millions de personnes.
La Fondation veut connecter la recherche sur l'esclavage et ses héritages, avec l'action citoyenne et sociale. Son action veut également encourager les passerelles entre les territoires en Europe et hors d'Europe, notamment les universités outre-mer.

Le soutien à la recherche permet d’accompagner les progrès de la connaissance sur l’esclavage et le port-esclavage, d’enrichir et de renouveler les savoirs enseignés à l’école, et enfin de soutenir leur transmission vers le public, notamment à travers les nouvelles technologies (vidéos, infographies, podcasts, etc.).

COMMENT ?

La Fondation est liée au CNRS qui siège dans le collège des partenaires institutionnels de son conseil d’administration. Elle associe des chercheurs français et étrangers au sein de son conseil scientifique pluridisciplinaire. Elle noue des relations avec les équipes et centres de recherche qui dans toutes les disciplines travaillent sur l’esclavage et ses héritages. 

Elle soutient les jeunes chercheurs par des programmes d’aides, des traductions, des publications, de la diffusion vers le public sous toutes ses formes. Le prix de thèse annuel en est un exemple.
Le dispositif de soutien aux chercheurs se matérialise aussi sous forme d’un appel annuel à projets.

Enfin, l’organisation ou la participation à des événements scientifiques, l’intervention des chercheurs dans la production de contenus numériques du portail de la Fondation en construction (comme la « thèse en 3 minutes ») sont autant de façons d’encourager la diffusion la plus large des savoirs produits par la recherche.
Le conseil scientifique est le garant de cette politique.