AGIR EN DIRECT !

09:00
REZONANCE

Des films sont déjà écrit et en préparation de tournage. Suivra un plateau tv alternant diffusion des films réalisés et débats avec des invités et le public si possible.

RéZonance accompagne des jeunes dans toutes les étapes du projet.

Notez la date : le 2 juillet 2021.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook ou à prendre contact avec nous !

AGIR EN DIRECT !

44.7343718, 4.6013707

Esclavage et Traite Négrière : vidéos pédagogiques

08:00
-
19:00
ASSOCIATION MULTIKULTI MEDIA

Impulser des pistes pour comprendre une société complexe dont le métissage représente non seulement un acquis de son histoire, mais aussi un formidable potentiel pour son avenir. Tel est notre ambition depuis la naissance de notre association MultiKulti Média en 2012. A l’approche des 20 ans du vote de la loi Taubira (21 mai 2001), tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage comme crime contre l’humanité, il nous est apparu nécessaire d’œuvrer collectivement dans la production d’outils éducatifs percutants face à l’enseignement de ce pan de l’histoire qui souffre d’un manque de transmission hors du commun.
Alors que nous publions aux Editions Librio un ouvrage intitulé L’Esclavage et la Traite négrière : 10 nouvelles approches, nous venons d’achever la production de six premières vidéos pédagogiques sur le même thème. Soutenu par la Dilcrah et la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage, ce travail collectif coordonné par Marc Cheb Sun a directement pour objectif d’aider tous les interlocuteurs jeunesse à aborder ces questions historiques devenues fractures. Des problématiques essentielles pour comprendre notre présent à travers notre passé. Car vivre ensemble, c’est aussi et surtout aborder notre histoire commune sans déni.
Réalisées par Albérick Tode, assisté de Nahid El M’Rabet, ces vidéos mettent en scène le comédien Gilles Gnamlin ainsi que deux jeunes actrices en formation Carla Wolniewicz-Mezzetti et Yaelle Ntjam dirigées par la metteuse en scène Zem-Zem de la Compagnie Azart. Dynamiques et instructives, elles sont habilement rythmées par l’ambiance musicale créée par Marc Cheb Sun. Le tout dans un décor dessiné par l’illustrateur Hervé Pinel. 

Esclavage et Traite Négrière : vidéos pédagogiques

48.8847803, 2.3282175

L'histoire de l’esclavage et de la traite négrière : 10 nouvelles approches

ASSOCIATION MULTIKULTI MEDIA

L’histoire de la traite négrière et de l’esclavage n’est pas uniquement celle des Noirs ; elle nous concerne tous. Elle n’appartient pas qu’au passé puisqu’elle imprègne notre présent. Elle a façonné la souffrance d’un peuple, mais aussi mis en place des mécanismes sociaux, politiques et économiques qui perdurent. Cette histoire parle de domination, d’impérialisme, mais également de la façon dont des hommes et des femmes ont, au quotidien, transcendé l’oppression en se révoltant, en témoignant, en imaginant.

Vingt ans après la loi Taubira, tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité dans les commémorations mais surtout au cœur des livres, la rédaction de D’Ailleurs & D’Ici a décidé d’éditer un livre pédagogique intitulé L’Esclavage et la Traite négrière : 10 nouvelles approches (Editions Librio).  

Dans ces pages, d’éminents spécialistes font surgir de l’ombre des vérités méconnues sur l’esclavage et la traite négrière. L’objectif ? Aider tous les interlocuteurs jeunesse à aborder certaines questions historiques devenues fractures, faute de transmission. Il peut être utilisé dans des structures jeunesse, bibliothèques et médiathèques municipales, par des associations, en collège et lycée.

L'histoire de l’esclavage et de la traite négrière : 10 nouvelles approches

48.8847803, 2.3282175

Esclavage, une histoire française - Soirée de lancement

Action labellisée par la fondation
Public invité
Tout public
19:00
-
20:30
L'Obs

Hors-série « Esclavage, une histoire française »

À l’occasion de la sortie de ce numéro hors-série, l’Obs a le plaisir de vous inviter à une soirée de lancement en ligne qui aura lieu le mercredi 5 mai à 19h.

Avec : 
Myriam Cottias, directrice du Centre international de Recherches sur les Esclavages et Post-esclavages

Emmanuel Gordien, président de l'association CM 98

Aurélia Michel, historienne

Pap Ndiaye, historien et directeur du Musée de l'Histoire de l'Immigration

La rencontre sera animée par Eric Aeschimann et Doan Bui, corédacteurs en chef du hors-série et Nathalie Funès, journaliste à L’Obs

En partenariat avec la Fondation pour la Mémoire de l'Esclavage
 

Esclavage, une histoire française - Soirée de lancement

48.8412869, 2.3656759

La Réunion, l'esclavage est au programme - Corinne Russo

00:30
France Télévisions

Depuis 2001, les programmes scolaires ont changé et l'esclavage est au programme.

Deux enseignantes d'histoire incroyables ont décidé de transmettre ce thème en inscrivant les jeunes à un concours national ouvert à tous les élèves de France.

Synopsis 

Mafate, Salazie, Dimitile... Ces noms résonnent dès que l'on approche les montagnes de La Réunion. Ces noms évoquent une époque lointaine où l'esclavage était encore présent sur l'île et pourtant il y a encore peu de temps, on apprenait à l'école que nos ancêtres étaient les Gaulois... Qu'en est-il aujourd'hui ? Comment la mémoire de cette période est-elle enseignée et transmise à la jeunesse locale ? Les Réunionnais s'enrichissent-ils de cet héritage ? Ou au contraire, cette mémoire collective reste-t-elle un lointain souvenir ? Depuis 2001, les programmes scolaires ont changé et l'esclavage est au programme

La Réunion, l'esclavage est au programme - Corinne Russo

48.8395671, 2.268831

L’esclavage, crime contre l’Humanité : les 20 ans de la Loi Taubira

Pop' Média

10 mai 2001 : le Parlement adopte à l’unanimité la loi Taubira pour la reconnaissance de la traite et de l’esclavage comme crime contre l’humanité. La France est le premier pays à inscrire, dans la loi, cette reconnaissance.

20 ans après, où en est-on ? Quels effets de cette loi fondatrice ? Que reste-t-il à faire pour regarder en face et ensemble cette tragédie ?

Avec :

  • Myriam Cottias, historienne, directrice de recherche au CNRS, directrice du Centre International de Recherche sur les esclavages et les post-esclavages (CIRESC)
  • Soro Solo, journaliste-producteur radio, ex-animateur-producteur de l’émission « L’Afrique Enchantée » sur France Inter
  • Michel Cocotier, président de l’association « Mémoire de l’Outre-Mer » (Nantes)

Et la voix de Christiane Taubira-Delannon.

Crédits :

  • Écriture, interviews & voix-off : Pascal Massiot
  • Réalisation sonore : Jeanne Robet
  • Musique : Eline Louisy-Joseph : percussion / Phillipe Montare : percussion & chant / Laurent Galazzo : percussion / Larys Smith : Chant
  • Lecture : Marine Jaffrézic
  • Illustration : Luko
  • Production : Loïc Chusseau

Avec des extraits :

  • De la création sonore réalisée par Martin Gracineau pour le Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes
  • Du livre " Moi, Tituba sorcière... " de Maryse Condé, éd. Gallimard

Archive sonore :

  • Assemblée Nationale, extrait du discours de Christiane Taubira (18 février 1999), en première lecture de la loi votée le 10 mai 2001 portant reconnaissance de l'esclavage comme crime contre l'humanité

Remerciements à :

  • Studio Kontrat-Dixion : Julien Snijders & Samuel Monge pour l’enregistrement des voix
  • Le Cinématographe à Nantes pour l’accueil des enregistrements musicaux

Une production de Pop’ Média avec le soutien de la Ville de Nantes et labellisée par la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.

L’esclavage, crime contre l’Humanité : les 20 ans de la Loi Taubira

47.2007676, -1.5709524832969

L’esclavage, crime contre l’Humanité : les 20 ans de la Loi Taubira

Pop' Média

10 mai 2001 : le Parlement adopte à l’unanimité la loi Taubira pour la reconnaissance de la traite et de l’esclavage comme crime contre l’humanité. La France est le premier pays à inscrire, dans la loi, cette reconnaissance.

20 ans après, où en est-on ? Quels effets de cette loi fondatrice ? Que reste-t-il à faire pour regarder en face et ensemble cette tragédie ?

Avec :

  • Myriam Cottias, historienne, directrice de recherche au CNRS, directrice du Centre International de Recherche sur les esclavages et les post-esclavages (CIRESC)
  • Soro Solo, journaliste-producteur radio, ex-animateur-producteur de l’émission « L’Afrique Enchantée » sur France Inter
  • Michel Cocotier, président de l’association « Mémoire de l’Outre-Mer » (Nantes)

Et la voix de Christiane Taubira-Delannon.

Crédits :

  • Écriture, interviews & voix-off : Pascal Massiot
  • Réalisation sonore : Jeanne Robet
  • Musique : Eline Louisy-Joseph : percussion / Phillipe Montare : percussion & chant / Laurent Galazzo : percussion / Larys Smith : Chant
  • Lecture : Marine Jaffrézic
  • Illustration : Luko
  • Production : Loïc Chusseau

Avec des extraits :

  • De la création sonore réalisée par Martin Gracineau pour le Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes
  • Du livre " Moi, Tituba sorcière... " de Maryse Condé, éd. Gallimard

Archive sonore :

  • Assemblée Nationale, extrait du discours de Christiane Taubira (18 février 1999), en première lecture de la loi votée le 10 mai 2001 portant reconnaissance de l'esclavage comme crime contre l'humanité

Remerciements à :

  • Studio Kontrat-Dixion : Julien Snijders & Samuel Monge pour l’enregistrement des voix
  • Le Cinématographe à Nantes pour l’accueil des enregistrements musicaux

Une production de Pop’ Média avec le soutien de la Ville de Nantes et labellisée par la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.

L’esclavage, crime contre l’Humanité : les 20 ans de la Loi Taubira

47.2007676, -1.5709524832969

Napoléon et l'Esclavage

Image
GRAND DEBAT EN LIGNE SUR NAPOLEON ET L'ESCLAVAGE
©operateursdememoire
Information organisateur
La Plateforme nationale des opérateurs de mémoire de l’esclavage
La Plateforme nationale des opérateurs de mémoire de l’esclavage

Depuis le 23 mai 2020, huit opérateurs de mémoire se sont regroupés pour
mutualiser leurs actions en faveur de la connaissance de l’histoire de la
traite, de l’esclavage et de leurs abolitions et d’en valoriser les patrimoines
matériels et immatériels.
Le 5 mai 2021 marquera le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte.
Ce dernier a laissé une empreinte profonde dans l’histoire de France et du
monde. Son rôle dans le rétablissement de la traite négrière et de l’esclavage
dans les colonies françaises reste encore trop méconnu.
Trois tables-rondes apporteront un éclairage sur les raisons et les
circonstances qui l’ont conduit à ce choix. Sur la base de la recherche
historique nous répondrons aux questions du public dans le cadre de trois
tables rondes.
La Plateforme nationale des opérateurs de mémoire de l’esclavage est
constituée des Anneaux de la Mémoire, de l’APECE (Association Pour l'Étude de
la Colonisation Européenne), du CIFORDOM (Centre d'Information, Formation,
Recherche et Développement pour les Originaires d'Outre-Mer), du CM98 (Comité
Marche 23 mai 1998), de la Coque Nomade Fraternité, de Mémoires & Partages,
de PROTEA, de la Route des abolitions et des Routes du Philanthrope.
Cette manifestation a le soutien de FER (Fondation Esclavage et Réconciliation)
et du fonds de dotation Henri Grégoire Germain Porte.

Napoléon et l'Esclavage

48.8488889, 2.3409309

Furcy, le procès de la liberté - Diffusion sur France 3

Image
Image Documentaire Furcy
©DR
Information organisateur
France Télévisions
12mai
13mai
Public invité
Tout public
12:45
-
01:40
France Télévisions

Écriture et réalisation Pierre Lane 

Production Cinétévé, en partenariat avec le studio d’animation Gao Shan Pictures

Durée 52 minutes 

Pendant plus d’un quart de siècle, de 1817 à 1843, Furcy, qu'on disait officiellement « esclave » à l'île Bourbon (ancien nom de La Réunion), lutta pour faire admettre par les tribunaux du royaume de France qu'il était un homme né libre. Le plus incroyable, c'est qu'il y parvint. Quelques années après le verdict reconnaissant son état de liberté, l'esclavage était aboli dans toutes les colonies françaises.

Comment cela a-t-il été possible ?

Quel genre d'homme était Furcy ?

Pour le comprendre, ce documentaire propose de retracer l'itinéraire de ce personnage hors du commun, à partir d'archives, témoignages d'historiens et dessins d'animation. Comme un puzzle, de La Réunion à l'île Maurice, en passant par Paris, ce film raconte l'histoire d'une figure inébranlable en quête de justice.

Un esclave nommé Furcy qui, après tant d'épreuves, trouva, dans son nouveau patronyme, Furcy Madeleine, la dignité qui lui avait été si longtemps refusée. À travers son incroyable lutte pour la liberté, il nous transmet la mémoire plurielle de l’esclavage et un désir universel d’humanité.

Furcy, le procès de la liberté - Diffusion sur France 3

48.8395671, 2.268831