27 mai Guadeloupe - Le LIVE

27 mai Guadeloupe - Le LIVE

27 mai affiche
Auteur
Type d'actualité
Événement
Image d'accroche
Image
LIVE Guadeloupe

(c)FME

Texte d'accroche
Les femmes à l'honneur dans un LIVE de 1h 30 pour saluer les commémorations du 27 avril en Guadeloupe. suivez la page Facebook de la Fondation.

Retour sur le 10 mai en France

Retour sur le 10 mai en France

10 mai en France: un regard rétrospectif

De nombreuses villes et communes ont commémoré l’abolition de l’esclavage le 10 mai malgré le confinement. Champagney, Lyon, Seyssins, Grenoble, Montceau-les-Mines.

  • Commémoration à Champagney
    La stèle du Vœu a été fleurie ce matin à l'occasion de la journée nationale des mémoires de la traite de l'esclavage et de leurs abolitions par Madame la Préfète et par Madame le Maire de Champagney.
     
  • La métropole de Lyon pour 10 Mai et les associations du collectif AFRICA50 ont organisé une visio-conférence dont le thème était: « Sur les chemins de la mémoire et de la dignité humaine pour plus de liberté, Égalité et Fraternité » avec douze intervenant-es répartis en France, aux USA, dans les Outre-mer et en Afrique se sont exprimés dans les 4 panels suivants : 10 ans de 10 mai sur la Métropole de Lyon, amélioration du climat dans les établissements scolaires, Témoignages littéraires et Interculturalité : Vivre ensemble et perspectives.
     
  • La ville de Seyssins et les associations CASOMI et AlterÉgaux.Isère ont organisé une commémoration avec dépôt de gerbe à laquelle a participé le maire Fabrice Hugele et Philippe-Claude Ebroin le Président du CASOMI.
     
  • La Ville de Grenoble en lien avec l'association CASOMI, commémore la journée du 10 mai à distance à travers deux documents vidéo et un discours du Maire Eric Piolle diffusés sur le site de la mairie.
     
  • La ville de Montceau-les-Mines a organisé une cérémonie devant le monument aux morts, en présence de la maire Marie-Claude Jarrot et Christiane Mathos de l’association Les Amis des Antilles, parce que l’annulation d festival Outre-Mer-Bourgogne, à cause de l’épidémie de COVID-19, ne devait pas signifier l’annulation des cérémonies du 10 mai à Montceau-les-Mines.
Auteur
Type d'actualité
Actualité
Image d'accroche
Image
Stèle Champagney

(c)DR

Texte d'accroche
Le 10 mai en France, une regard rétrospectif

27 mai : la Guadeloupe commémore l’abolition

27 mai : la Guadeloupe commémore l’abolition

  • Le LIVE de la FME sera présenté par le journaliste Michel Reinette, un Live en ligne réunira l’historien Jean-Pierre Sainton, la directrice générale du MActe Laurella Yssap-Rinçon, les historiennes Dominique Rogers et Clara Palmiste, les écrivaines Simone Schwartz-Bart et Estelle-Sarah Bulle, avec des performances de Dominick Coco, MC Kanis et Fanm ki ka.

    Rendez-vous le 27 mai sur la page Facebook de la FME ou sur les réseaux de nos partenaires médias NoFi, Outremer360° et Trace.

De nombreux événements auront lieu le 27 mai en Guadeloupe pour la journée de commémoration de l’abolition.

  • L’association Eritaj organise en ligne la 6ème édition de son Festival annuel à l’occasion des célébrations de l’abolition, du 20 au 30 mai 2020. - Eritaj transforme son festival culturel ordinairement tenu à Petit-Canal en un programme de bokantaj numérique.
     
  • Le conseil départemental de la Guadeloupe s’associe à travers ses instituions patrimoniales : les bibliothèque, le musée Schoelcher, la médiathèque de la Caraïbe Bettino Lara (Lameca) par exemple publie un dossier sur le préjugé de couleur alors que les archives départementales mettent en ligne la minute originale de l’arrêté du gouverneur Jean-François Layrle portant sur l’abolition de l’esclavage à la Guadeloupe, un document signé pendant la séance du conseil privé du lundi 27 mai 1848. 
     
  • A Pointe-à-Pitre, le CIPN organise sur la place de la Victoire un rassemblement.
     
  • Le MACTe, en fin d'après-midi, rendra un hommage par un lancer de fleurs à la mer sur le quai de Darboussier.
     
  • La programmation spéciale de Guadeloupe 1ère est disponible ici 

Pour voir toutes les infos suivez:  #23mai #FME #patrimoinesDechaines

Auteur
Type d'actualité
Actualité
Image d'accroche
Image
Arbre de l'oubli, Pascale Martine Tayou au Macte

(c)DR

Texte d'accroche
Pour le 27 mai, la Guadeloupe commémore l'abolition de l'esclavage.
Collectivités, Musées, artistes et associations se joignent dans ce moment fort.

23 mai : commémoration nationale à St Denis

23 mai : commémoration nationale à St Denis

Depuis la loi du 28 février 2017 relative à l'égalité réelle outre-mer, le 23 mai a été consacré « journée nationale en hommage aux victimes de l’esclavage », afin de célébrer la mémoire des personnes qui ont été victimes de ce crime contre l’humanité et de rendre hommage à la contribution qu’elles-mêmes et leurs descendants ont apportée à la construction de la Nation et de la République.

La cérémonie officielle de la Journée Nationale se tiendra à Saint-Denis, en présence des représentants de l’Etat, de la ville de Saint-Denis, de la FME et de l’association Comité de la Marche du 23 mai 1998 (CM98), dans le respect des règles de distanciation sociale.

A partir de 22 h25, le traditionnel concert « Limyè Bayo » organisé par l’association Comité de la Marche du 23 mai 1998 sera programmé sur France Ô, sous la forme d’un « concert intercontinental » par internet.

Des cérémonies locales sont par ailleurs organisées en région parisienne à Creil, Garges-les-Gonesse, Gonesse, Grigny, Marly-la-Ville, Meaux, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Sarcelles, Savigny-le-Temple, Villeneuve-Saint-Georges, Villiers-le-Bel) et en province, Bordeaux, Lyon.

Nous diffusons les mots-dièse #23mai, #Cestnotrehistoire, #PaOubliye, #FME

Auteur
Type d'actualité
Actualité
Image d'accroche
Image
Monument de Saint Denis

(c)DR

Texte d'accroche
Journée nationale en hommage aux victimes de l'esclavage colonial

22 mai: commémorations martiniquaises 

22 mai: commémorations martiniquaises 

Le 22 mai, jour de commémoration en Martinique, plusieurs initiatives sont organisées sur place, malgré la situation sanitaire :

  • le 21 mai, la ville de Fort-de-France organise une manifestation sur la Savane, orchestrée par le SERMAC, et le 22 mai une cérémonie aura lieu aux Terres-Sainville et à Trénelle à l’initiative du PPM.
     
  • la Collectivité Territoriale de Martinique  propose avec sa direction des Musées deux expositions virtuelles sur le site de la CTM : « Les objets de l'esclavage » (exposition visible au Musée d'Histoire et d'Ethnographie – Fort-de-France) et « Les plantes médicinales utilisées par les esclaves ».

    Les Archives mettent en valeur sur la Banque numérique le dossier Esclavage à la Martinique, ainsi qu’un précieux daguerréotype.

     
  • Tropiques Atrium fête l’abolition avec les artistes, en ligne et sur le parvis (musique, graff, slam…)
  • Pour celles et ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance de cette part de l’histoire de la Martinique, l’association Oliwon Lakarayiblance sa 4e vidéo consacrée à l’histoire de l’esclavage et ses abolitions.
Auteur
Type d'actualité
Actualité
Image d'accroche
Image
22 mai 2020 MArtinique

(c)FME

Texte d'accroche
Le 22 mai pour les commémorations, de nombreuses initiatives martiniquaises 

Pont numérique, mémoire partagée

Pont numérique, mémoire partagée

         Commémorer, réfléchir et se rassembler malgré l’épidémie de COVID-19 : c’est le défi que nous relevons ensemble depuis le 27 avril, pour ce Mois des Mémoires 2020.

Le 10 mai, la Journée nationale a été marquée par les plus hautes autorités de l’Etat. Dans de nombreuses villes, des cérémonies se sont tenues. La Fondation a proposé une commémoration numérique inédite, sous la forme d’un Live de 6 heures 30 riche en débats, en échanges et en performances, qui a généré à ce jour près de 250 000 vues.

Cette réussite est un encouragement. Il témoigne de l’intérêt que suscitent ces questions, et de l’ampleur des attentes que la création de la Fondation a encore avivées.

Le Mois des Mémoires 2020 est une première réponse à cette attente. Après le 10 mai, la Fondation continue à accompagner les collectivités et tous les acteurs engagés.  Le 23 mai, elle s’associe aux cérémonies officielles de la Journée nationale en hommage aux victimes de l’esclavage, et relaiera les initiatives locales et nationales organisées à cette occasion.

La Fondation marque également les fêtes de l’abolition en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane en organisant trois émissions Live les 22 mai, 27 mai et 10 juin : c’est à un véritable pont numérique au service d’une mémoire partagée que nous vous invitons, pour que ces dates nous rassemblent de part et d’autre de l’Atlantique. Et le même effort sera fait le 20 décembre, à l’occasion de la « fèt caf » à La Réunion.

Durant ce Mois de Mémoire, nous mesurons également l’engagement des associations et des collectivités qui organisent des événements et inventent de nouvelles manières de commémorer, en dépit de la situation sanitaire. Ils sont des acteurs essentiels de la transmission de la mémoire. Qu’ils en soient remerciés, et qu’ils sachent que la Fondation est plus que jamais à leurs côtés.

Jean-Marc Ayrault

Président

Auteur
Type d'actualité
Actualité
Image d'accroche
Image
Jean-Marc Ayrault, président de la FME

(c)FME

Texte d'accroche
Editorial de la Lettre de la Fondation par Jean-Marc Ayrault