Image
Edmond Albius ou la Révolution de la vanille à 12 ans.
©FME
Genre
Naissance
1829
Décès
1880
Téléchargement

Il a à peine douze ans lorsqu’il révolutionne la culture de la vanille dans le monde. Edmond naît sur l’île de la Réunion (alors île Bourbon) à Sainte-Suzanne le 9 août 1829. Orphelin très tôt, réduit en esclavage, il est initié aux techniques de l’horticulture et de la botanique par son maître Ferréol Bellier Beaumont. En 1841, il découvre comment féconder la vanille, à la main et sans insecte pollinisateur, en s'inspirant d'une technique appliquée aux citrouilles jolifiat : le procédé permet d'enfin envisager une culture de masse de cette plante fragile, de la famille des orchidées. De quelques plants fécondés avant la découverte d'Edmond, la Réunion passe à une productions trois tonnes en 1858, et devient pendant un temps le premier producteur mondial. La vanille est sur toutes les tables du monde occidental et devient un ingrédient recherché des mets dont raffolent les puissants. Des fortunes se créent.

L’Île est métamorphosée. Mais Edmond Albius ne tirera jamais aucun profit de sa découverte. Réduit à son statut d’esclave et d’enfant, il est même dépossédé de sa découverte par des ambitieux qui en revendiquent la paternité. Le doute persiste pendant des dizaines d’années. Devenu libre en 1848 suite à l’abolition de l’esclavage, il prend le nom d’Albius en référence au mot latin “alba” qui signifie blanc et qui rappelle la couleur de la fleur de vanille.

Pauvre et sans éducation comme l’immense majorité des nouveaux libres, il occupe un plusieurs emplois subalternes, séjourne même quelques temps en prison, et meurt, sans fortune et sans gloire, le 9 août 1880. Les écrits de son ancien maître, Ferréol Bellier Beaumont, confirment pourtant que le doute n’est pas permis : c'est bien Edmond Albius qui a inventé, à force de curiosité et d’observation de la nature, la technique de pollinisation manuelle de la vanille, un savoir-faire encore utilisé aujourd’hui à travers le monde entier.

Alors que c'est grâce à lui si les les armoiries de La Réunion sont ornées d'une liane de vanille, ce n'est qu'en 1980 que sa ville natale Sainte-Suzanne lui a dédié une plaque. Depuis le 10 mai 2004, il y est honoré avec une statue, pour remercier l'enfant du pays qui a fait de La Réunion l'île de la vanille.

Territoires
Période
Source d'information

Pour aller plus loin :

L'histoire d'Edmond Albius, dans Le Journal de La Réunion : http://archive.wikiwix.com/cache/index2.php...

La vraie couleur de la vanille (Roman. Auteure : Sophie Chérer)

Le scientifique noir (court-métrage animé. Auteur: Mickaël Joron) https://www.youtube.com/watch?v=XAQxkvGIaWY&t=30s

Edmond Albius, l’esclave prodige (film documentaire. Réalisateur : Jim Damour. RFO/ARTE)