Dans une circulaire du 2 mai 2008 relative à la traite négrière, l’esclavage et l’abolition, le Premier ministre François Fillon officialise également la date du 23 mai comme la journée du souvenir des victimes de l’esclavage colonial.

Pour marquer cette date, la fondation organise une remise de son prix de Thèse annuel en présence des autorités.

Depuis 2005, un prix récompense une thèse en sciences sociales et en humanités portant sur l’histoire de la traite, de l’esclavage et des abolitions à l’époque coloniale ou sur ses conséquences dans le monde actuel.

48.8483219, 2.31604