Image
Franketienne
©FME
Etienne d'Argent

La source ne raconte qu'aux pierres discrètes ses aventures souterraines.*

Image
Photo de FranckETIENNE

@DR

@DR


Frankétienne (de son vrai nom Jean-Pierre Basilic Dantor Franck Étienne d'Argent) est un écrivain, peintre, musicien et enseignant haïtien considéré créateur du mouvement spiraliste, qu’il qualifie
de genre littéraire proche des Chants de Maldoror de Lautréamont.


Elevé en milieu rural principalement créolophone, il s’immerge dans la langue française en arrivant à
Port-au-Prince où il est scolarisé. Puis il intègre l’Institut des Hautes Etudes internationales et poursuit
après son diplôme une carrière d’enseignant puis de directeur d’école.


Au début de l’ère Duvalier, FrankEtienne participe activement au groupe « Haïti Littéraire », fondé par les écrivains René Philoctète, Anthony Phelps et quelques autres. La pression de la politique de Duvalier sur la vie culturelle haïtienne s’amplifie au fil des années et pousse la plupart des artistes à s’exiler. Le poète fait le choix de la résistance et de la lutte par l’écriture. Ainsi il ne quitte pas Haïti et y poursuit en parallèle de sa carrière d’enseignant, la publication de plus de quarante ouvrages.


Ses oeuvres sont un puissant témoignage de l’histoire récente de Haïti, auquel il parvient à donner une portée universelle. Sa bibliographie réconcilie la diglossie créole/français par son bilinguisme.

 
Principales œuvres
● Vigie de verre (1965)
● « Tout jeu. Tout vice. Mort raide. Point de faire part » (1974 -1975)
● Troufobon (1977)
● L'oiseau schizophone (1998)
● Dézafi (2002)
● Anthologie de poésie haïtienne contemporaine (1975)

*Mûr à crever de Frankétienne - Frankétienne 

Territoires