Image
Ernest Pépin
©FME
Genre
Naissance
1950
Activité
Téléchargement

Né le 25 septembre 1950 au Lamentin en Guadeloupe, Ernest Pepin est un écrivain et poète français considéré comme une figure de proue de la créolité. Passionné par les livres depuis l’enfance, il devient professeur de français après des études de lettres à Bordeaux. Il sera également critique littéraire, animateur sur France 3 et fonctionnaire de la culture dans des institutions telles que l’UNESCO et le Conseil général de la Guadeloupe.


En 1984, il publie son premier recueil de poèmes dont nous présentions un extrait lundi : « Au verso du silence ». D’autres suivront, tels que « Salves et salive » en 1986, « Africa-Solo » en 2001 ou encore « Pour Haïti » en 2010. Poète avant tout, qu’il écrive en vers ou en prose, il mélange le français et le créole dans des textes luxuriants d’une grande richesse stylistique et pleins d’images puissantes, qu’il injecte dans ses romans immergés dans les contradictions de la société guadeloupéenne. Il est récompensé dès son premier roman, « L’Homme-au-bâton » (Prix littéraire des Caraïbes en 1993), enquête mi-réelle, mi-rêvée, à la recherche d’un homme qui agresse les femmes dans la Guadeloupe des années 1950.


Suivront notamment « Tambour-Babel » en 1996 où il aborde la mixité culturelle du créole ou « L’envers du décor » où il déconstruit le cliché de la Guadeloupe comme carte postale à travers le parcours d’un couple qui décide d’ouvrir un restaurant dans l’île. En 2014, avec Le Griot de la peinture, il imagine l’autobiographie du peintre Jean-Michel Basquiat, pour laquelle il ajoute l’anglais au mélange linguistique de son écriture. En 2019, c’est de la vie d’André et de Simone Schwarz-Bart dont il fait un roman, La Souvenance, dans lequel il évoque leur couple marqué par le souvenir de la double tragédie de l’esclavage colonial et de la Shoah.


Egalement auteur pour la jeunesse, il recevra d’autres prix littéraires et a été distingué par les principaux ordres français pour un artiste (les Arts et Lettres, l’Ordre National du mérite et la Légion d’Honneur). Il est aujourd’hui membre de plusieurs jurys littéraires, dont le Prix des Amériques insulaires et le Prix Carbet de la Caraïbe dont le fondateur est Edouard Glissant.

Territoires