Image
Colloque "1848 et après ? Sortir de l'esclavage"
©
Information organisateur
Archives nationales
Action labellisée par la fondation
Public invité
Universitaire
09:00
-
16:00
Archives nationales

Le choix de l’exposition du décret d’abolition de 1848 dans le cadre des Essentiels des Archives nationales invite à s’interroger sur la façon dont la France est sortie de ce crime contre l’humanité comme il est reconnu depuis la loi du 21 mai 2001.

Le colloque a pour ambition de recontextualiser ce jalon qu’est le décret de 1848 pour l’Histoire de France.

Du Code noir à 1848, l’interdiction de la traite et l’abolition sont en effet un lent processus ponctué de révoltes et d’avancées timides. Les modalités d’application du décret de 1848 sur les territoires de l’empire colonial français incitent d’ailleurs à parler d’abolitions plus que d’une abolition.

Dès les débats préparatoires, les acteurs ont conscience des conséquences économiques, politiques et sociales pour les colonies. Comment maintenir une économie du sucre et du café rentable alors que les esclaves sont désormais des travailleurs libres rémunérés, détenteurs de droits civiques et sociaux ? Sur un plan pratique, les nouveaux libres sont-ils réellement devenus indépendants de leurs anciens maîtres et du système esclavagiste et quelle mémoire en gardent-ils ?

Les interventions programmées dans ce colloque permettront d’aborder ces questions au prisme de sources variées et de la diversité des territoires.

Les personnes souhaitant assister aux journées pourront le faire en présentiel et via une retransmission en visioconférence sur la plateforme Zoom, (inscription préalable obligatoire à l’adresse suivante, avec possibilité d’interagir avec la salle : 

2022colloqueesclavage.an@culture.gouv.fr

Un courriel sera adressé ultérieurement aux personnes inscrites pour leur communiquer le lien vers l’évènement.

La retransmission sera également disponible, en direct et en différé, sur la chaîne Youtube des Archives nationales 

48.9476846, 2.359496