Guadeloupe

Lieu

Pourquoi un Mémorial sur la traite et l’esclavage en Guadeloupe ?

Sur le site désaffecté de la grande usine sucrière à Darboussier, le Mémorial ACTe, Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage inauguré en 2015 à l'initiative de la Région Guadeloupe vise à contribuer par la connaissance, la culture et la création à la fermeture des blessures d’une histoire marquant l’édification de la société guadeloupéenne comme celles de la Caraïbe et des Amériques.

Depuis 2020, 

espace régional dédié à la mémoire, l’information, la connaissance et à la recherche historique, à destination de la population, des touristes, des étudiants et des chercheurs.
Le Mémorial ACTe se veut un lieu symbolique fort, en écho avec son temps et projectif sur les expressions contemporaines. 
Bien que centrée sur l’archipel guadeloupéen et son environnement caribéen, la problématique de la traite négrière et de l’esclavage y est présentée dans son contexte mondial 

Le Morne Mémoire
Un jardin-panoramique sur 2,2 ha au sud-est du site, il sera un espace de détente avec vue sur mer, montagnes et ville de Pointe-à-Pitre disposant d'une table d’orientation et d'un bar glacier.

À travers six archipels que composent 39 îles ou modules, le visiteur découvrira un parcours du temps le conduisant de l’antiquité à 1492, de l’esclavage post colombien à son abolition, des temps coloniaux aux indépendances jusqu’aujourd’hui :

  1. Les Amériques
  2. Vers l’esclavage et la traite négrière
  3. Le temps de l’esclavage
  4. Le temps de l’abolition
  5. Post abolition et ségrégation
  6. Aujourd’hui

Galerie

Image
Mémorial ACTes Guadeloupe
Image
Mémorial ACTes Guadeloupe

Situation

16.2313861, -61.5322395