LE PROGRAMME CULTURE

Dans l’histoire de l’esclavage et de son abolition, la culture a toujours été un moyen de résistance et d’expression au service de la liberté et de la dignité humaine. Aujourd’hui, les expressions issues de cette histoire irriguent les productions culturelles. Elles donnent un fil pour faire connaitre, particulièrement à la jeunesse, ce passé partagé et pour évoquer ce sujet sensible, trop souvent oblitéré.

Ainsi, la Fondation veut :

  • Rendre visibles dans le patrimoine français (sites historiques, objets et œuvres, documents, écrits, patrimoine immatériel) les traces de cette histoire-monde qui a mis en relation, de façon violente, l’Europe, l’Afrique, l’Amérique et l’océan Indien. 
  • Montrer la richesse et la complexité des cultures nées de l’esclavage et de la créolisation.
  • Promouvoir les créations culturelles et artistiques contemporaines des sociétés issues de l’esclavage

Culture

MG. Benoist Portrait présumé de Madeleine

Lire la place de l'esclavage

Radeau de la Méduse
L’éducation artistique et culturelle permettra ainsi de lire la place de l’esclavage dans l’avènement de la culture française, de sa diversité, et de découvrir les luttes pour son abolition dans les hauts-lieux historiques comme le Panthéon, ou dans des tableaux emblématiques comme le Radeau de la Méduse de Géricault, ou le Fort de Joux à Pontarlier aussi bien qu’en parcourant les paysages de la Réunion (sites des camps marrons), de la Martinique (habitation de la Pagerie), de la Guadeloupe (le Matouba où Delgrès et ses compagnons trouvèrent la mort)…