Image
René Depestre, le chaos de la vie
©FME
Genre
Naissance
1926
Téléchargement
Le 29 août 1926 nait à Jacmel, en Haïti, René Depestre. L’étudiant marxiste est aussi épris de poésie et de littérature et toute sa vie durant, il va osciller entre ces deux pôles : le combat politique, parfois armes à la main, et la création littéraire. Après avoir fondé le Parti Communiste haïtien et publié son premier recueil de poésie, "Etincelles", il doit quitter l’île en 1946 lorsqu’une dictature militaire s’installe et menace les opposants, dont il fait partie. Son existence prend alors la forme d’un voyage sans fin : Paris d’abord où il fréquente la Sorbonne, la Hongrie ensuite, le pays de sa femme qui apparaît alors dans nombre de ses poèmes, la République tchèque, le Brésil, le Chili... un détour par Paris en 1956 pour participer au Congrès des écrivains et artistes noirs, puis Cuba. Convaincu par les idéaux de la Révolution cubaine qui a débouché sur l’éviction du dictateur Batista par Fidel Castro, Depestre s’installe sur l’île à partir de 1959. Ses liens avec Cuba sont anciens et profonds : il travaille avec Che Guevara et envisage avec lui un débarquement militaire (finalement avorté) en Haïti et continue de publier sa poésie (Minerai noir). Sa relation avec le régime castriste se ternit au fil des années et il finit par quitter Cuba pour rallier la France et s’y installer définitivement. Il reçoit le Prix Renaudot en 1988 pour “Hadriana dans tous mes rêves”, oeuvre onirique et picaresque qui convie les croyances vaudoues et les rites de zombification dans un récit qui évoque clairement la créolisation du monde et de son île natale. Par sa littérature et son art, René Depestre souhaite mettre de l’ordre dans le chaos de la vie, lui qui se définit comme “né de la rage allumée dans la terre et fils païen de la pluie et du feu”. C’est bien par la tendresse et le mélange que le poète souhaite résoudre l’équation. Pour aller plus loin : Hadriana dans tous mes rêves (1988)
Territoires
Période
Source d'information

https://bibliobs.nouvelobs.com/.../mario-vargas-llosa... le fonds René Depestre (photographies, interviews et bibliographie) de la bibliothèque francophone multimédia de Liimoges : https://bfm.limoges.fr/